BEST PARTENAIRES





Partagez | .

 
Aspirateur, porte-clé et ananas -Ft Airi & Letasu


Démon du Téléachat

avatar


Messages : 260
Date d'inscription : 22/03/2016

INFORMATIONS
Identité : 34 ans-♂
Métier : Vendeur à la sauvette/acteur dans un téléachat
Caractéristiques : C'est un démon mineur qui vend des choses inutiles pour augmenter le pouvoir du Malin sur terre...

Voir le profil de l'utilisateur

MessageLun 11 Avr - 23:11


S'il y a une chose que je dois bien avouer, c'est que je DÉTESTE la foule. Un inconvénient de mon travail et non des moindres est que je dois en permanence m'y confronter pour pouvoir répandre le mal. Ce n'est pas que je sois spécialement sadique ou quoi que ce soit, nous autre démons faisons juste ce pourquoi nous avons été conçus : attirer les humains dans nos filets. Pour nous c'est un peu métro-boulot-dodo vous comprenez ?

Enfin bref...

Aujourd'hui, c'est assez bondé, presque comme en période de fête. Les gens se bousculent et se perdent, les bambins crient pour retrouver leur daronne et les plus grognons doivent réprimer leur envie de frapper quelqu'un. Je me suis dit que vu ce bordel, c'était peut-être l'occasion pour moi d'en profiter un peu au niveau du centre commercial, la sécurité est sûrement débordée, ils ne verront rien.

J'ai grillé une petite clope avant de faire le déplacement. C'est comme un rituel pour me donner du courage. Vous savez, traîner un sac d'aspirateurs et de porte-clés dans la rue toute la journée n'est pas toujours de tout repos. En plus, aujourd'hui, j'ai réussi à mettre la main sur un stock d'ananas. La journée promet !

J'ai finalement franchi la porte du centre commercial sans trop de difficultés, ce qui était déjà bien, maintenant il fallait trouver un endroit adéquat ou poser ma boutique nomade et tenter de séduire les foules en délire avec mes breloques. A coté des toilettes, ce sera parfait ! Ni une ni deux, je m'installe, déballe quelque une de mes marchandises pour les présenter aux clients intéressés et me met à scander mes slogans à tue-tête.

« Mes aspirateurs, mes beaux aspirateurs, pas cher, pas cher ! Pour un aspirateur acheté, un porte-clé au choix offert ! »

Mariée psychopathe

avatar


Messages : 158
Date d'inscription : 27/03/2016
Age : 18

INFORMATIONS
Identité : ♀ / 22 ans
Métier : Entremetteuse (qui arrange des relations)
Caractéristiques : Airi croit dur comme fer qu'elle est mariée, et ce, même lorsqu'elle n'a vu la personne qu'une seule fois. Elle tombe amoureuse de n'importe qui à partir du moment où on fait preuve de gentillesse à son égard.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageMer 13 Avr - 11:06


Airi est au centre commercial depuis ce matin afin d’acheter des accessoires de mariée. A peine était-elle entrée à l'intérerieur, que la foule était déjà présente. Alors imaginez maintenant. C’est à peine si l'on peut circuler, qui plus est avec une robe de mariée. Cette pauvre robe avec une longue traine se fait piétiner encore et encore jusqu’à laisser des traces.

Certes, elle commence à être habituée depuis le temps, mais il faut avouer qu’aujourd’hui est assez particulier. Si une personne était agoraphobe, elle n’aurait pas survécu à cette foule noire. De plus l’air est devenu irrespirable en raison de la pluie dehors.

La rousse a néanmoins réussi à acheter de nombreux accessoires, qui lui ont valu une certaine somme. Satisfaite, elle décide de repartir chez elle et commence à arpenter le centre commercial en se cognant de temps en temps contre quelqu’un. « Ils ne pourraient pas faire attention, je suis en robe, cela se voit non ? » peste-t-elle.

Il est assez difficile de distinguer la sortie et les magasins. Elle finit par apercevoir une porte au loin, mais pas la sortie, non, la porte des toilettes. Ses yeux s’illuminent, comme si elle venait de trouver sa destinée. Pourquoi ? Parce qu’elle doit se refaire une beauté, si elle espère trouver quelqu’un aujourd’hui. Après tout, dans cette foule, il doit bien y avoir de beaux princes.

Elle pousse les personnes afin de circuler plus vite et arrive enfin devant cette porte des toilettes.


- Mes aspirateurs, mes beaux aspirateurs, pas cher, pas cher ! Pour un aspirateur acheté, un porte-clé au choix offert !


Elle se retourne, surprise et découvre un vendeur, blond assez bien coiffé tenant un stand d’aspirateurs, de porte-clés et ... D’ananas. Il arbore un grand sourire, digne des plus grandes publicités. Airi décide de s’approcher. « A quoi pourrait me servir un aspirateur ? Si seulement je pouvais aspirer certains hommes avec … » songe-t-elle en rougissant.


- Bonjour. Votre offre me semble particulièrement intéressante. J’aimerais tout de même savoir s’il existe des aspirateurs de plus grande taille. Afin que je puisse aspirer des hommes. déclare-t-elle poliment en affichant un grand sourire.
Invité

Invité

avatar




MessageDim 24 Avr - 14:44


J'avais fait une grosse erreur ce jour-là. J'avais décidé de me rendre au centre commercial pour racheter de la peinture bleue. J'aurais pu attendre quelques jours, mais j'avais quitté mon appartement sur un coup de tête. Une grossière erreur. Les allées du centre commercial étaient bondées, faire dix mètres relevait de l'exploit. Bousculée, je parvins non sans peine jusqu'au magasin que je cherchais.

"De la peinture bleue ?" le vendeur sembla réfléchir, puis disparut dans les réserves de la boutique. J'avais pris l'habitude de venir faire mes achats ici. Ils avaient presque toujours ce que je cherchais. Mais pas cette fois.

"Je suis vraiment désolé, nous venons de repasser une commande, elle devrait arriver dans la semaine."

Je retins un soupir et le remerciai tout de même. Je devrais arrêter de remercier les gens qui n'ont rien fait pour m'aider, mais c'était une habitude. Appréciée d'ailleurs, même si je me le reprochais souvent.

En repartant, je me trouvais coincée derrière une jeune fille portant une robe de mariée. Que faisait-elle donc dans un supermarché vêtue de cette manière ? Peut-être s'était-elle perdue en se rendant à son mariage. Ou bien elle avait fui, se rendant compte qu'un mariage n'était pas pour elle. Dans tous les cas, elle avait trouvé le temps de faire des achats.

Elle avançait péniblement avec sa robe, se faisant pousser de tous les côtés. Et moi... Je ne pouvais pas la doubler avec cette foule compacte. Je progressais donc lentement et je n'avais qu'une envie : sortir de là.

Soudain, un vendeur non loin de nous commença à crier pour faire la promotion de ses marchandises. Je pensais sincèrement qu'elle allait poursuivre son chemin comme si de rien n'était, d'ailleurs je n'avais pas écouté un traitre mot de ce qu'il disait mais non. Alors que nous l'avions dépassé elle s'arrêta brusquement pour se retourner et je me pris les pieds dans sa robe, m'étalant de tout mon long au sol.

"Bonjour. Votre offre me semble particulièrement intéressante. J’aimerais tout de même savoir s’il existe des aspirateurs de plus grande taille. Afin que je puisse aspirer des hommes." déclara-t-elle sans remarquer ma présence.

Péniblement, je me relevai. J'allais avoir des bleus. Même si j'avais essayé d'amortir ma chute, j'avais dû me cogner le bout du nez, il était tout engourdi. Soudain le monde se mit à tourner et je me rattrapai à la mariée.

Démon du Téléachat

avatar


Messages : 260
Date d'inscription : 22/03/2016

INFORMATIONS
Identité : 34 ans-♂
Métier : Vendeur à la sauvette/acteur dans un téléachat
Caractéristiques : C'est un démon mineur qui vend des choses inutiles pour augmenter le pouvoir du Malin sur terre...

Voir le profil de l'utilisateur

MessageDim 24 Avr - 16:03


A peine m'étais-je installé que déjà j'avais une cliente. Étonnant ? Non, j'étais un vendeur compétent après tout. Ce qui était étonnant par contre, c'était de la voir habillée en robe de mariée. Alors oui d'accord, je suis heureux pour elle, mais elle n'a rien à foutre dans un super-marché surpeuplé le jour de son mariage.

« Bonjour. Votre offre me semble particulièrement intéressante. J'aimerais tout de même savoir s'il existe des aspirateurs de plus grande taille. Afin que je puisse aspirer des hommes. »

Ah, c'était la première fois que l'on me faisait une telle demande. Je réfléchissais un instant avant de demander :

« En entier ou en morceaux ? »

Pendant que je parlais, mon regard se baissa sur une jeune fille que je n'avais pas remarqué. Sa position couchée face au sol et son air assommé semblait indiquer qu'elle avait fait une chute en se prenant les pieds dans la traîne de madame la mariée.

« Mademoiselle ? »Demandais-je en me tournant vers elle.

Elle sembla pouvoir se relever avant de s'effondrer à nouveau, s'agrippant cette fois à ma cliente. Je me précipitais pour la rattraper, sentant tout de suite le scénario catastrophe arriver. J'allais voir ma cliente repartir sans avoir rien acheté, c'était inacceptable !
Contenu sponsorisé






Message


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» Une porte...Allez toquer, ne soyez pas timide !
» La porte-parole de la Minustah opine sur Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRAZY & HAPPY :: Le monde de CRAZY & HAPPY :: La ville mère :: Le quartier commercial-